La vente de culottes usagées : Un phénomène en pleine expansion

Phénomène ayant fait son apparition au Japon voilà maintenant plusieurs décennies, le commerce lié à la vente de culottes et de soutiens-gorge déjà portés touche désormais les pays occidentaux. Un nombre croissant d’amateurs se tournent désormais vers des sites spécialisés pour dénicher des sous-vêtements usagés à la forte teneur érotique.

Le marché du sale ne s’est jamais aussi bien porté comme en atteste le nombre de sites mettant en relation celles et ceux souhaitant vendre leurs précieux sous-vêtements et les fétichistes avides d’acquérir ces précieux objets. Pour les vendeurs, il s’agit d’un moyen comme un autre d’arrondir ses fins de mois mais il faut avant tout considérer ce phénomène comme une pratique sexuelle à part entière. Pour comprendre pourquoi certains sont prêts à payer pour acquérir des culottes usages, il faut savoir que ce genre de sous-vêtement à la fraîcheur contestable est un véritable objet érotique pour beaucoup. Ce fantasme apparu pour la première fois au pays du Soleil Levant porte un nom : le “burusera”. Il ne s’agit ni plus ni moins que de la commercialisation de petites culottes usages ayant été portées par des lycéennes ou par des étudiantes. Si cette pratique a tout de suite fait l’objet de polémiques, force est de constater que l’engouement pour cette dernière a traversé les continents et se retrouve désormais dans de très nombreux pays.

La culotte usagée : Un objet de désir qui a de l’avenir

Contre toute attente, les amateurs se comptent en nombre et certains sont prêts à payer très chers pour assouvir ce fantasme. Les culottes mises en vente peuvent être vendues entre quelques euros et plusieurs dizaines d’euros, de quoi donner envie à de nombreuses personnes de profiter pleinement de cet engouement. Il est même possible de “diversifier” son offre en proposant notamment ses soutiens-gorge, ses bas ou tout autre vêtement ayant été en contact avec ses parties intimes.

Preuve indéniable que le phénomène fascine jusqu’au sein de l’hexagone, de nombreux sites ont fait leur apparition et mettent en contact acheteurs et vendeurs de culottes usagées. culottes-sales.fr, respiremaculotte.com ou encore culotte-portee.fr sont quelques uns des sites offrant ce type de prestations. Pour ne rien gâcher, aucune restriction d’ordre juridique et légal ne s’oppose au commerce des sous-vêtements usagés. Entre les sites spécialisés et les blogs mettant à l’honneur cette pratique, il est indéniable que ce fantasme a encore de beaux jours devant lui. En France, le leader sur ce marché semble être le site vendstaculotte.com. Mais il serait faux de penser que ce phénomène ne concerne exclusivement que les dessous féminins. Un site analogue nommé vends-ton-slip.com mais consacré lui aux sous-vêtements masculins connaît également un beau succès auprès des amateurs.

Après avoir été longtemps considéré comme une forme de perversion, le burusera prend aujourd’hui sa revanche en devenant l’un des fantasmes les plus partagés dans le monde.