Fortement populaire au Japon, via le « burusera », le commerce des culottes usages commence à prendre une certaine ampleur en Europe, et notamment en France. En effet, ce phénomène, et quelque peu répulsif pour ceux qui n’en connaissent pas encore leur impact, est une réelle innovation très lucrative actuellement.

Il n’y a pas forcément de distinction de sexe, les culottes hommes et femmes trouvent toujours des preneurs de par le monde. Sauf qu’évidemment, celles des femmes sont plus populaires et plus prisées. La raison peut être différente d’un acquéreur à un autre, mais le fait est là : les culottes usagées se vendent merveilleusement bien et constituent une rentrée d’argent parallèle pour les vendeuses (eurs).

Pour quelles raisons vendre ses culottes usagées ?
Les marchés anglo-saxons commencent à se rapprocher de la notoriété de celles japonaises. La France commence tout juste à se faire un nom dans ce domaine. Les culottes usages sont particulièrement proposées pour les personnes disposant de goûts sexuels originaux et spéciaux.
En effet, les culottes souillées sont même définies par certains habitués comme éléments indispensables pour atteindre l’orgasme. Il en va de la préférence de chacun. Mais d’après les sondages, les fétichistes sont les plus motivés dans l’achat de ces sous-vêtements sales.

Où trouver un distributeur de culottes sales ?
Non, vous ne rêvez pas, il existe réellement des points de commerce spécialisés pour la distribution de culottes sales. Autrefois, il y avait même des distributeurs automatiques dédiés à cet effet. Simplement, avec la venue de l’internet et la grande évolution des techniques écologiques, leur vente se fait plus intimement sur la toile.
C’est d’ailleurs, une manière de repérer plus rapidement toutes les collections disponibles. Les vendeuses auront accès à une grande étendue d’acquéreurs listés sur un même site. Pour le marché francophone, le site vend-ta-culotte.com est une référence actuellement.
Sinon, d’autres plateformes existent pour celles et ceux qui souhaitent trouver d’autres types de clients internationaux pour leurs culottes usagées. Il y a notamment pantydeal.com, panty.com, myusedpantystore.com…

Un business lucratif
C’est en effet un commerce qui peut rapporter gros. Une culotte usagée est estimée à environ 300 euros sur le marché. Et encore si elle est portée seulement une fois. Car plus une culotte est portée des jours d’affilée, plus elle est chère.
Les autres particularités telles que des culottes souillées au moment des règles, ou des culottes usagées avec des liquides d’orgasmes en existent plusieurs et sont vendues dix fois plus chères sur ces sites.
Le choix des culottes usagées vendues ont des clients selon les critères imposés. En effet, des clients préfèrent les culottes des femmes de moins de 40 ans, pendant que d’autres choisissent seulement celles de petites jeunes chaudes.

Pour agencer au mieux la vente de ces sous-vêtements usagés, ces sites disposent de plusieurs rubriques bien détaillées pour simplifier les recherches. Les fourchettes de prix y sont également accessibles à tous ceux qui souhaitent entrer dans ce business innovant et rentable.