Certaines personnes ont trouvé un autre moyen d’arrondir leurs fins de mois. En effet, elles se lancent dans la vente en ligne, mais pas n’importe quelle vente, il s’agit de vendre des dessous usagés. Un autre moyen, certes, mais qui, en plus, ne demande pas beaucoup d’efforts. Vous aurez juste à mettre votre culotte durant un bon bout de temps et faire une annonce sur internet pour la vendre. Avouez-le, c’est sans doute l’une des méthodes les plus évidentes pour gagner des sous.

Dites adieu au panier à linge sale

Vous aurez du mal à le croire, mais plus votre culotte a été portée, plus son prix s’enflamme. Plusieurs personnes ont une certaine admiration, voire une attirance toute particulière pour les petites culottes bien odorantes à souhait. Votre plus grande corvée ? Mettre votre culotte et attendre que celle-ci garde votre odeur le plus longtemps possible. Évitez de jeter vos sous-vêtements dans le panier à linge sale, elles pourraient vous rapporter gros ! De plus, ce serait dommage de manquer une opportunité de vous débarrasser efficacement de vos vieilles culottes.

Une culotte sale, synonyme de trophée

Vos clients ? Ils peuvent être des amateurs ou fétichistes adultes. Ceux qui découvrent tout juste le fétichisme ou ne le sont pas vraiment peuvent être vos plus fidèles clients. Ils sont prêts à payer cher, alors dites-vous que vos sous-vêtements usagés représentent plus que de simples accessoires. Vous n’aurez rien à perdre, d’autant plus que c’est plutôt gratifiant de savoir que des gars vont se faire du plaisir avec vos culottes et brassières.

Tisser un lien avec son client via le business de la culotte sale

Il est tout à fait possible de fidéliser le client avec ses culottes usages. Pour ce faire, vous pouvez discuter en ligne pour lui demander son avis sur son achat par exemple. Vous pouvez également faire des échanges concernant vos fantasmes. Bref, les sujets de discussion ne manquent pas. Ainsi, l’acheteur saura où s’adresser dès qu’une envie de snifer une petite culotte l’envahit. Certains hommes peuvent vous faire des demandes plus spécifiques, mais rassurez-vous, il n’est pas question de déplacement. Il se peut que l’on vous demande de vous masturber en mettant vos sous-vêtements. D’autres clients peuvent vous demander de mettre en vente une petite culotte souillée par l’urine. Le but étant de maximiser le plaisir de votre client, et de marquer votre trace sur la marchandise. Résultat ? Plus d’euros en poche !

Ne cachez plus vos petites culottes sales au fond d’un panier à linge, elles peuvent être entre de bonnes mains ailleurs que chez vous. N’hésitez pas à être plus créatives pour vos coquins acheteurs, ils n’attendent que ça. À chaque culotte son histoire et son vécu, mais l’important est que la vôtre soit mémorable, et qu’elle puisse vous rapporter le maximum d’argent. À vous de jouer !